La Confluence Rhône-Saône

Publié le par François Arnal

La Confluence Rhône-Saône depuis le sud



Source :  F.  Guy. Images de France.

La ville est située au confluent de deux fleuves (en réalité un fleuve : le Rhône et son affluent la Saône) :
 Cette position confère à la ville sa particularité physique : sa Presqu'Ile. Cette situation particulière organise le paysage urbain selon des plans multiples.
La rive gauche du Rhône sera franchie au XVIII° et surtout XIX° siècle. Le plan géométrique de cette partie de la ville est visible. La tache verte est celle du Parc de la Tête d’Or.
En passant de Fourvière la "colline qui prie," à la Croix Rousse , la "colline qui travaille", qualificatifs données par Michelet, nous entrons dans l'histoire ouvrière de la ville au XIXe avec les très hauts immeubles destinés à abriter les métiers à tisser des Canuts.
La Mulatière au premier plan illustre bien cette mixité des activités et de l’habitat avec des installations ferroviaires, des logements ouvriers, des résidences dans des parcs urbains sur d’anciens terrains religieux.

Le pont de la Mulatière Juillet 2005 Source : F Arnal

 C'est tout au bout de cette langue de terre, après les deux ponts de la Mulatière que se manifeste physiquement la confluence, c'est à dire la rencontre et le mélange des eaux des deux fleuves.


La confluence en direction du sud.
Juillet 2005 Source : F Arnal

Pendant longtemps cette partie sud de la presqu’île appelée confluence a été délaissée du fait des divagations du Rhône. Certains y voyaient un destin comparable à Manhattan... Le résultat actuel en est bien loin !




La confluence en 2001.
Source :  F. Guy, Images de France. 

 
Au XIX° siécle le Rhône est franchit  par la voie ferrée avec le Pont de la Mulatière.

Au XX°siècle, le Sud de la ville est surtout l’objet de localisations industrielles avec le développement plus au Sud de l’industrie chimique et des hydrocarbures. La confluence devient un dépôt pour les marchandises (marché gare, port fluvial , gare de triage ou encore une prison (la plupart de ces installations sont abandonnées).



 Juillet 2005 Source : F Arnal

Le boulodrome situé entre le Rhône et l'Autoroute A7 est démoli en Juillet 2005

Publié dans géographie seconde

Commenter cet article

L. Vador 15/05/2007 19:05

M'interessant à l'histoire de Marc Seguin,, qui a très fortement contribué à l'urbanisation de la presqu'île de Lyon à partir de 1830, notamment pour y amener le chemin de fer, la ligne de St Etienne, j'en ai décrit l'histoire :http://www.art-et-histoire.com/index4.php?segreae.php?Presqu-ile-perrache