Présentation au FIG des travaux sur Lyon

Publié le par François Arnal

Le 16éme Festival International de Géographie aura lieu du 29 septembre au 2 octobre 2005 à Saint-Dié-des-Vosges sur le thème : “Le monde en réseaux : lieux visibles et liens invisibles”.
Parmi les thèmes proposés pour les séquences pédagogiques nous avons choisi parmi les thèmes proposés pour les séquences :


RÉSEAUX URBAINS ET RÉSEAUX ROUTIERS
Ou encore
RÉSEAUX DE COMMUNICATION




Déroulement du travail projeté (ce travail est au stade du projet, il n’a matériellement pas été possible de le tester avec les élèves).

L’objectif est l’utilisation la plus large et la plus simple possible des TICE ;
Le passage par l’écriture d’un blog a semblé être l’outil le plus adapté.

Deux blogs sont en chantier :
Un blog professeur : hgeofm.(histoire géographie à François Mauriac)
espace de ressources, de dialogues et d’échanges.
Un blog élève : hgfme (histoire géographie à F. Mauriac élèves.)
espace de travail et de mutualisation. Ce second blog sera géré par les élèves eux mêmes qui publieront leurs travaux et leurs réflexions sur le sujet.



Source Lyon Confluence 2005

Le travail peut prendre deux aspects.
 Etude de cas ou module :

•    L’étude de cas est plus approfondie et permet de consacrer plusieurs séances au thème des transports dans la ville.
•    Le module est plus ponctuel et permet en une ou deux heures de module en salle informatique de travailler sur le sujet.
Les deux approches sont complémentaires.

Le thème de l’étude est le suivant :

Dynamiques urbaines et environnement urbain. (intitulé du programme officiel de la classe de seconde)
Le projet Lyon Confluence : Le Centre d’échanges de Lyon Perrache et la presqu’île Rhône-Saône. La question des transports en centre ville.


Source F Arnal 2005




1.    Place dans les programmes :

Programme de géographie classe de seconde : Extraits des I.O.
Dynamiques urbaines et environnement urbain
  • - L'explosion urbaine
  • - Les espaces de la ville
  • - L'environnement urbain
« L'étude de chaque thème s'appuie donc sur des cartes à différentes échelles - de la plus petite qui permet de situer l'étude de cas à la plus grande, plan de ville, POS, plan de prévention des risques...- ainsi que sur des photographies de différente nature, des images satellitales, voire des systèmes d'information géographique (SIG).
L'étude des villes à l'échelle intra-urbaine lie l'analyse des paysages et des fonctions…
La ville est donc envisagée dans son environnement (paysage d'entrée de ville, type d'habitats, friches urbaines, espaces verts...) et en termes environnementaux : les sociétés utilisent des ressources inégalement accessibles et coûteuses comme l'eau ; elles doivent prendre en compte les risques naturels (inondations, instabilité des substrats...), gérer les risques technologiques et réfléchir aux types de transports urbains ».
Extrait des I.O
N.B : en caractères gras, les éléments abordés dans cette étude.



Source F Arnal 2005

La place des modules :
« La spécificité des modules ne doit pas être perdue de vue : ils permettent une pédagogie différenciée adaptée à l'hétérogénéité des élèves et à la diversité de leurs besoins. Les activités modulaires sont tout autant ancrées dans les contenus disciplinaires que le cours en groupe-classe mais selon des modalités différentes de mises en œuvre.
Une place privilégiée est accordée à l'analyse de cartes et à la réalisation de croquis. Les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE) sont intégrées avec profit, notamment dans des pratiques modulaires : ce sont pour les élèves des outils supplémentaires tant d'appropriation de savoirs et de méthodes que de production de travaux. »
Extrait des I.O


Source F Arnal 2005

2.    Problématique :

Le quartier de Perrache et le sud de la presqu’île de Lyon font l’objet d’un projet urbain gigantesque mettant en jeu les questions d’environnement, de réseau de transport et de réhabilitation urbaine.
Jusqu’ici un peu délaissé ce lieu est largement dédié aux transports et à la logistique. De par sa position centrale au cœur de la métropole, au sud de la gare de Perrache et à la confluence du Rhône et de la Saône, ce territoire fait l’objet d’un réaménagement global. Espace d’expansion métropolitaine, mais aussi nœud de communication essentiel avec la convergence d’un réseau routier et autoroutier, ferroviaire et fluvial, il représente un enjeu fort pour le nouveau millénaire.
  • - Comment à la lecture des réseaux de transport et du paysage urbain aborder la logique d’aménagement de l’espace de ce lieu central ?
  • - Quels sont les projets actuels et comment s’intègrent ils dans la double logique du réseau de transport et du réseau urbain régional ?

Source F Arnal 2005

Objectifs :
  • -    Analyser le site et la situation
  • -    Identifier les enjeux et les acteurs du projet urbain.
  • -    Faire le lien entre différents réseaux de transports urbains (piéton, cycliste, roller, tramway, automobile, métro, train…).
  • -    Débattre d’un projet urbain d’envergure.

Source F Arnal 2005

Démarche générale :
  • -    Consultation d’un site Internet spécialisé Lyon Confluence : www.lyon-confluence.fr
  • -    Recherche d’information complémentaire sur d’autres sites institutionnels (Mairie de Lyon, agence d’urbanisme, communauté urbaine, Grand Lyon…
  • -    Création de croquis ou schémas à partir de plusieurs cartes thématiques.
  • -    Faire le lien avec des plans ou des modèles de villes.





Pour les collègues enseignants , il s’agit de montrer :

  • - comment les TICE permettent de s’approprier un savoir sur la ville ?
  • -  qu’il existe aujourd’hui des sites officiels qui fournissent en ligne des documents précieux comme photographies aériennes, cartes à différentes échelles, plans, maquettes, projets, débats citoyens.
  • - que le travail de l ‘architecte, du paysagiste et de l’urbaniste doivent être compris du géographe qui apporte une compréhension globale des lieux et de l’aménagement de l’espace urbain.
  • - qu’une démarche citoyenne nécessite l’accès à ces données Internet afin d’en faire une critique.
  • - que la construction d’un site Internet de type blog est assez simple et permet une nouvelle relation avec le savoir et avec les élèves.


Publié dans Special FIG Réseaux

Commenter cet article