Le tunnel de Fourvière

Publié le par François Arnal

Lyon. Le tunnel de Fourvière.


Source : F. Guy Images de France

Vue en direction du nord. La colline de Fourvière à l’ouest de la Saône est traversée par quatre tunnels :


  • le tunnel ferroviaire Saint-Irénée (2,1 km), sur l'ancienne ligne Paris-Lyon
  • le tunnel autoroutier, dit Tunnel de Fourvière, sur l'autoroute A7
  • le tunnel de la ligne D du métro (plus au nord, n'apparait pas sur la photo).
  • le tunnel ferroviaire Saint-Paul, sur le réseau banlieue ouest.
La route qui relie la colline (la montée de Chouland) serpente au milieu d’un quartier résidentiel. La Saône est enjambée par un pont routier destiné au trafic local et un pont autoroutier destiné au trafic régional.

Source : F. Arnal 2005

C’est le tunnel autoroutier qui est le plus célèbre. Générateur de « bouchons » lors des pointes de trafic. Il a constitué pendant longtemps le seul point de passage autoroutier entre l’A6 venant du nord de l’Europe et l’ A7 venant de la Vallée du Rhône et de l’ Espagne.


Source : F. Arnal 2005


La coupure du quartier par le réseau routier est visible sur cette photographie prise depuis le toit du Centre d'Echanges en direction de l'ouest.




Publié dans géographie seconde

Commenter cet article