La gare de Lyon-Perrache

Publié le par François Arnal

La gare de Lyon-Perrache

Vue aérienne. Source F. Guy Images de France.

Le paysage est orienté en direction de l’Est. La gare de Lyon Perrache est construite sur la presqu’île entre Saône (au premier plan à gauche) et Rhône (d’une couleur différente à l’arrière-plan.). La gare date de 1856 mais elle fut profondément remaniée en 1976 par la construction du centre d’échanges. Ce gros bloc de béton est considéré comme un échec urbanistique, il a coupé le quartier en deux. La place Carnot est visible sur la gauche, elle est entourée d’immeubles du XIX° siècle. La prison St Paul  se reconnaît à sa forme en étoile
Le « blaukhaus » terme péjoratif utilisé par les lyonnais pour le centre d ‘échanges est contesté. La concentration des flux routiers et ferroviaires dans un même lieu génère des nuisances, de la pollution.



Le centre d’échanges reçoit le terminus du métro, une gare routière, des parcs de stationnement, une gare d’autobus. Il est traversé par les voies autoroutières souvent engorgées. Un projet d’urbanisme envisage la démolition de ce centre d’échanges et l’ouverture de la gare vers le sud et la confluence.

La Gare de Perrache fut d'abord une gare d'eau :
l'évolution du site ici
Pour un plan détaillé du centre ville : cliquer

Publié dans géographie seconde

Commenter cet article