Réaliser un organigramme

Publié le par François Arnal

Géographie seconde :

A propose du travail sur le chapitre l'Eau entre abondance et rareté, vous devez réaliser des organigrammes (schéma flèché ou schéma sagittal...). Voici une petite fiche de méthode.


La plupart des études de cas sont complexes et révèlent qu'une situation géographique ne dépend pas d'un élément mais de plusieurs en interaction constante.
Cet ensemble de relations s'appelle un système. La meilleure façon de comprendre un système est d?en faire une représentation graphique : cela s'appelle un organigramme.


L'organigramme est la représentation schématique d'une situation donnée sous une forme qui combine le texte et l'expression graphique. En une image ramassée on peut visualiser une situation complexe.



Pour construire un organigramme, il faut rédiger du texte très court (un simple mot : un concept, un lieu). Ce texte est enfermé dans un cadre.
Il faut ensuite réfléchir aux relations qui lient les différents éléments entre eux (la causalité).
Il faut alors recourir à la flèche dont le sens évoque une relation (origine, cause, conséquence, rétroaction).


On distingue plusieurs types d'organigrammes : les organigrammes explicatifs (circulaires ou linéaires) et les organigrammes hiérarchiques. Ce sont les premiers qui sont les plus utilisés et les plus difficiles à construire.



Pour cela il faut comme dans toute réflexion géographique faire les trois opérations suivantes :
  • - Sélectionner
  • - Classer
  • - Mettre en relation
Enfin il faut hiérarchiser et conceptualiser .
 Cela signifie qu'il faut montrer graphiquement ce qui est important et ce qui l'est moins.
 Conceptualiser signifie qu'il faut prendre du recul et utiliser un registre de vocabulaire scientifique et abstrait.
Vous apprenez cette année à raisonner en terme de lieu, de territoire, d'espace, d'échelle, d'acteurs spatiaux, de milieu (ou d'environnement), de développement durable...

Tous ces termes n'ont de sens que si vous les reliez à une situation concrète celle de l?étude de cas.

Pour hiérarchiser il faut s'interroger sur ce que l'on va placer au centre du système (un lieu ou un acteur, un phénomène). Il faut raisonner d'amont en aval la lecture se fait généralement de haut en bas et de la gauche vers la droite. Dans un organigramme circulaire ou triangulaire la lecture se fait dans le sens des aiguilles d'une montre (« destrogyre »).



La calligraphie est importante on utilise les caractères gras ou non,
 la taille des caractères joue un rôle également ainsi que l'épaisseur des traits ou des flèches.
La couleur peut aider séparer des variables (la nature ou les hommes, l'atmosphère, la biosphère, la lithosphère).

Publié dans géographie seconde

Commenter cet article