La Turquie européenne ?

Publié le par François Arnal

L'entrée de la turquie dans l'UE ne cesse de hanter les débats politiques.

Afin d'y voir plus clair je vous propose quelques éléments de réflexion.

Caricature d'Izel Rozental est né en 1951 à Istanbul. Il travaille depuis 1971 pour le journal Salom publié à Istanbul. Il collabore également depuis 2001 à la revue humoristique Güldiken.


Tout d'abord faîtes un tour sur le blog de Guillaume Perrier Observations d'Istanbul et de la Turquie d'aujourd'hui, par un journaliste passionné, trentenaire né à Lille et épanoui à Istanbul.
Son dernier article traite de la candidature.

Le commissaire européen à l'élargissement, Olli Rehn, remettra son rapport sur les progrès de la candidature turque mercredi. On sait d'ores et déjà qu'il sera négatif sur plusieurs points. A commencer par le casse-tête chypriote.


Le site Turquie européenne défend la candidature turque et réunit quantité de documents sur le sujet.
Lire l'éditorial engagé de Thomas Jézequel sur Nicolas Sarkozy et ses positions face à l'adhésion.

"Exercice difficile : tenter de déterminer la position de Nicolas Sarkozy vis à vis de l'adhésion de la Turquie à l'Europe. Au delà de "Si la Turquie était en Europe ca se saurait" et "à l'école, j'ai appris que la Turquie est un pays qui fait partie du continent asiatique..."



 

"On peut être pour ou contre l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne. Mais on ne peut nier l'évidence : l'ouverture des négociations d'adhésion provoque un malaise.

Le problème n'est pas les critères d'adhésion. La Turquie est loin de les respecter, c'est vrai. Mais tôt ou tard elle les respectera. Les droits de l'homme et l'Etat de droit ? Depuis 2001, Ankara a adopté un train impressionnant de réformes démocratiques : la peine de mort abolie, les prérogatives constitutionnelles de l'armée revues à la baisse, l'identité kurde reconnue... Le génocide arménien ? Les intellectuels turcs, en nombre croissant, invitent le pays à regarder son passé en face, sans encourir les foudres des nationalistes. L'opinion publique semble mûre. Chypre ? (...)

Le problème est ailleurs. Il est plus fondamental. Jusqu'ici, les élargissements ne posaient pas de difficulté car ils concernaient des Etats appartenant au coeur de l'Europe. Intuitivement, on sait que l'Espagne, l'Autriche ou la Pologne sont européennes. Avec la Turquie, l'élargissement concerne pour la première fois un pays ne relevant pas du coeur de l'Europe mais de sa périphérie. Il pose une question de principe : la Turquie a-t-elle vocation à intégrer l'Union ? Il renvoie à un impensé de la construction européenne : quelles sont les frontières ultimes de l'Europe ?"

extrait de Libération - REBONDS
Vendredi 21 octobre 2005
Olivier Ferrand est délégué général d'A gauche en Europe.

Contre l'adhésion de la Turquie : un site qui utilise la peur du "grand méchant turc"   nous submergeant par centaine de millions...


Pour plus d'objectivité lisez l'article de Wikipedia


Publié dans Géo Première

Commenter cet article

Sybil 17/04/2008 15:34

Il vaut mieux que les femmes voilées apprennent ( ou aient le droit, c'est encore autre chose ) à enlever leur voile lorsqu'elles vont dans des universités ( qui sont des établissements publics et laïcs, à moins que je ne me trompe ). Il y a des lois, il faut savoir les respecter, et passer outre ses croyances...

Minh 17/03/2008 12:03

Est-ce qu'il vaut mieux que les femmes voilées aillent à l'université ou qu'elles restent à la maison ?

frederica 07/02/2008 20:33

ça vous inquiete pas l'apparition du voile en université :http://forum.01men.com/01men/libre__divers/le_voile_en_turquie-2011/messages-1.html ça me déçoit d'un pays qui se bat pour la laïcité !

François Skvor 28/10/2007 23:30

Bonjour, Je tenais à vous signaler le changement de nom de domaine du site de l'association Turquie Européenne de manière à ce que vous puissiez nous référencer correctement : http://www.turquieeuropeenne.euMerci. FS

frederic 09/11/2006 14:49

Un collegue de mon lycée vient de me faire parvenir le lienci-dessous:http://www.dailymotion.com/search/royal/video/xm4ph_profs-segolene-en-offJe ne sais pas si vous etes au courant de cette déclaration deMme Royal.Frederic Hernion