Pour ou contre le CPE ?

Publié le par François Arnal

Pour ou contre le CPE : débat républicain au lycée...


Depuis bientôt deux semaines, le lycée est perturbé par le mouvement lycéen contre le CPE.


Afin de vous faire une idée plus précise de ce mouvement, je vous propose de consulter le blog des élèves du lycée rédigé à l'occasion du blocage de Mars 2006, ainsi que l'ébauche d'un forum sur le site officiel du lycée.
retouvez l'avis de C Rebaud, proviseur du lycée.

La statue de la République de Côte-Chaude à St Etienne

Dans le cadre de l'ECJS en première S3 nous débattrons de cette question en relation avec le programme :
Afin de limiter le risque d’une trop grande dispersion quatre thèmes sont proposés en
classe de première. Ce sont :
- Exercice de la citoyenneté, représentation et légitimité du pouvoir politique.
- Exercice de la citoyenneté, formes de participation politique et d’actions collectives.
- Exercice de la citoyenneté, République et particularismes.
- Exercice de la citoyenneté et devoirs du citoyen.

La statue de la  République Place Carnot à Lyon


"Cette réflexion permet de comprendre le sens du droit, des institutions et des libertés politiques.
Elle s’exerce à travers la compréhension critique de ces institutions et des tensions qui traversent toute société démocratique.
Dans notre régime politique, la démocratie représentative, la participation politique prend essentiellement la forme de l’élection de représentants du peuple, mais aussi d’autres
formes : participation au débat public, actions collectives… Le principe de la représentation
apparaît comme le fondement de la légitimité dans toute société moderne et peut être ainsi
un moyen d’aborder les grands problèmes politiques contemporains".
source : Ministère de l'Education ECJS première L/ES/S
programme officiel.

La statue de la République à St Guilhem le Désert (34)


  • Préparez vos arguments pour ou contre
  • suivez l'actualité
  • préparez votre avenir de citoyen
  • participez
  • respectez les décisions démocratiques
  • dialoguez
  • comprenez les avis des uns et des autres.
  • défendez vos droits et respectez vos devoirs.

Ce sera d'autant plus intéressant que cette classe, la moitié des èlèves a choisi de soutenir le blocus et de faire grève, l'autre moitié ayant choisi (ou étant obligée de choisir) de venir en cours.

Le portail du lycée.

"L’éducation civique, juridique et sociale a pour objet en classe de première le sens du
politique. Il ne s’agit pas d’enseigner la science politique, mais de susciter chez les élèves
des questions et une réflexion qui leur permettent de mieux comprendre comment
fonctionne la vie politique des sociétés contemporaines. Cet enseignement mobilise à la fois
les notions acquises au collège, des savoirs enseignés dans différentes matières et les
acquis de l'éducation civique, juridique et sociale de la classe de seconde. Il s’efforce
d’apporter une meilleure compréhension de la fonction du Droit, des institutions politiques
et de l’action des citoyens dans la communauté politique."
source : Ministère de l'Education ECJS première L/ES/S programme officiel.

Publié dans ECJS première

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 04/04/2006 09:57

Je pense que le blocage a tout d'abord été mal organisé, certains bloquent juste pour ne pas aller en cours. Si on organise un blocage, les manifestants n'ont pas le droit d'interdire aux élèves qui veulent étudier d'aller en cours. Je pense que le blocus ne sert plus à rien maintenant que la loi a été appliquée

julie 04/04/2006 09:52

Le blocage du lycée est injuste car ce n'est pas la majorité qui s'oppose au CPE activement. Beaucoup de gens reclme le droit d'accéder au lycée même s'il sont opposés au CPE. Néanmoins le blocage n'est pas total: il existe toujours des "passages" pour accéder au lycée.

Mélissa 1Úre S 5 04/04/2006 09:51

Je pense que le blocus, jusque là inefficace, est très mal organisé : il interdit l'accès aux cours même aux étudiants favorables au CPE!
Leur action est aussi répréhensible que celle du gouvernement qui refuse toute négociation et se mure dans ses idées pourtant contestées par une grande majorité (manifestations, blocage, grève des transports...)

marie 04/04/2006 09:44

je pense que ceux qui veulent bloquer ont le droit de faire valoir leurs idées mais ils doivent laisser ceux qui veulent travailler le faire dans de bonnes conditions. et puis maintenant, leur action ne sert plus à rien de toute façon la loi est passée.