Mots clés de l'analyse picturale

Publié le par François Arnal

Raoul Dufy. 1952. le cargo noir. Musée des Beaux Arts de Lyon

Mots clés de l'analyse picturale :

Il est nécessaire de maîtriser le vocabulaire de l'art et dela peinture ne particulier, voici quelques termes qui vous seront utiles.
N'hésitez pas à cliquer pour découvrir des oeuvres illuistrant les termes techniques. Ces oeuvres (ou ces artistes) sont célèbres et doivent constituer pour vous quelques références culturelles précieuses.

Picasso : femme assise sur la plage 1937.
Musée des Beaux Arts de Lyon

•    Abstraction : renoncement à une représentation proche de la réalité, abandon de la forme figurative.

•    Allégorie : représentation imagée d’un concept abstrait (liberté, justice) parfois personnifiée (cf. Delacroix : la Liberté guidant le peuple).

•    Autoportrait : réalisation d’un portrait par l’artiste lui même.

•    Cadrage : choix d’un champ visuel en fonction de critères esthétiques.

•   Clair obscur : manière de répartir les lumières et les ombres dans une œuvre. Relègue généralement la couleur au second plan au profit du contraste.

•    Complémentaire : se dit d’une couleur opposée sur le cercle chromatique (rouge- vert, jaune-violet, bleu-orange).

•    Composition : organisation et mise en place des éléments à l’intérieur d’un espace donné. Les principes de la composition peuvent faire appel à la symétrie, à une forme géométrique, à un mouvement, à un rythme.


Edouard Manet : Jeune fille à la pélerine  1889 : Musée des Beaux Arts de Lyon


•    Contour : ligne ou ensemble de lignes qui délimitent une image ou un visage.  Cette limite d’une forme peut se manifester par un trait ou par un contraste de couleur.

•    Contraste : différence entre les zones d’ombre et les zones lumineuses.

•    Contre-jour : effet produit par un fort contraste et un éclairage en arrière du sujet.

•    Facture : particularité d’une écriture ou d’une peinture personnelle chez un artiste (touche, trait), permet de reconnaître un artiste (ex Van Gogh), un style (pointillisme) .

•    Lignes de fuite : lignes imaginaires dans un dessin réalisé selon les règles de la perspective. Elles convergent vers l’horizon et rejoignent un point dit focal.

•    Modelé : ensemble des procédés qui créent sur une surface plane une impression de volume. Il peut s’agir de hachures, de tons dégradés du sombre au clair. Souvent utilisé pour contribuer à l’effet de réel dans la représentation des objets ou des corps.

•    Monochromie/polychromie : présence d’une seule couleur ou de plusieurs.

Degas. 1889. Danseuses sur la scène : Musée des Beaux Arts de Lyon
•    Point de vue : point désignant l’emplacement de l’observateur ou de l’artiste à partir duquel il dessine ou photographie.

•    Symétrie : correspondance ordonnée entre la forme ou la position de différents objets.

•    technique choisie : peinture "à tempéra", à la cire, à l'eau (gouache, aquarelle), à l'huile, peinture acrylique, collage…

•    Ton : degré d’intensité des couleurs et du clair-obscur dans une peinture.

•    Touche : c’est la trace du geste du peintre, elle dépend des outils employés (pinceaux, brosse, couteau…). Elle peut être effacée ou masquée par des vernis.

Publié dans hgeofm

Commenter cet article