Naissance du christianisme

Publié le par François Arnal



Naissance du Christianisme

La bible chrétienne ne peut se comprendre sans la bible hébraïque, rendez vous sur le site de la BNF (Bibliothèque Nationale de France) pour découvrir de magnifiques manuscrits;
toutes les illustrations cidessous en sont extraites.


La Torah, livre de la formation du peuple de l'Alliance

Le judaïsme repose sur un enseignement écrit ou Torah écrite, et un enseignement oral ou Torah orale, littéralement "la loi qui est sur la bouche",

le site est divisé en plusieurs châpitres dont voici quelques extraits :

Introduction :
présente l'origine du mot, de la torah :
Le mot Torah est formé à partir d'une racine hébraïque yarah qui signifie "enseigner". Torah désigne d'abord les cinq premiers livres de la Bible ou Pentateuque, mais aussi le rouleau de parchemin sur lequel est copié le texte de la Torah, et par extension, tous les écrits sacrés du judaïsme.



l'architecture :
La Bible hébraïque se présente comme une collection d'ouvrages dont le nombre et parfois le contenu diffèrent de celui du christianisme. Elle contient vingt-quatre livres. La Bible hébraïque est divisée en trois parties, subdivisées en livres et en versets : La Torah (au sens strict, le Pentateuque), Nevi'im (les Prophètes) et Ketouvim (les Écrits sacrés ou Hagiographes).
La Torah est pour le judaïsme d'origine divine et révélée. C'est un code social, moral et religieux faisant écho aux textes juridiques existant au Moyen-Orient ancien : la bibliothèque de Ras-Shamra (Ougarit) et le code d'Hammourabi. Cependant, la Torah n'est pas uniquement un texte juridique. Elle contient également des récits : la création du monde, la naissance de l'Homme, le déluge, l'histoire de Joseph, la sortie d'Égypte, etc.





La Septante
Au IIIe siècle avant notre ère, apparaît une traduction officielle de la Torah en grec. La légende relate le miracle de cette traduction : soixante-douze rabbins sur l'île de Pharos au large d'Alexandrie auraient tous traduit de la même façon la bible hébraïque. D'où le nom de Septante qui sera donné à cette traduction assez littérale, destinée aux juifs d'Alexandrie avant d'être abandonnée aux chrétiens.


Source : BNF

La rédaction :
pour un historien la rédaction pose le problème de la source :
Qui a rédigé la Bible ?

Les livres de la Bible sont le plus souvent des compilations d'ouvrages antérieurs. C'est la raison pour laquelle leur rédaction est difficile à dater avec précision. Leur rédaction date du IXe siècle pour les plus anciens au Ier siècle de notre ère. Les fragments les plus anciens de manuscrits bibliques sont postérieurs au IIIe siècle avant notre ère.
La Bible hébraïque a été rédigée en hébreu à l'exception de certaines parties du livre de Daniel, d'Esdras et de Néhémie écrites en araméen.



Publié dans histoire seconde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article