Les TPE sur deux ans ? On s'interroge...

Publié le par François Arnal


TPE-DSCN0771.JPG
Voici la copie d'un article du Café Pédagogique sur l'évaluation des TPE.

Je m'étais insurgé il y a quelques années sur la suppression des TPE en terminale par F. Fillon alors ministre de l'Education.

TPE-DSCN0765.JPG
Je pensais avec mes collègues du lycée F Mauriac qu'un an n'était pas suffisant pour maîtriser un tel travail rentrant dans la note du Bacclauréat.
Nous avions constaté les difficultés des élèves de première au premier semestre alors qu'il fallait définir un thème pluridisciplinaire et opter pour une problématique de recherche.
Contre toute attente, les experts proposent d'étaler sur deux ans la préparation des des TPE quitte à commencer en seconde...

TPE-DSCN0782.JPG

T.P.E. : Un rapport officiel arrive à la conclusion qu'il faut bien deux ans…

Un document adressé par le coordinateur de la pédagogie de Créteil aux chefs d'établissement souligne les difficultés des élèves devant les TPE maintenant que l'épreuve n'est préparée que sur une demi-année. Rappelons que les TPE constituent une épreuve anticipée obligatoire des bacs généraux tout àfat originale puisque les élèves doivent mener une recherche et sont notés davantage sur le suivi de cette recherche que sur la production finale. Les Tpe se préparaient sur eux ans jusqu'à ce que F. Fillon,ministre de l'éducation nationale, les ramène à un an.

 TPE-DSCN0774.JPG

Selon ce rapport, "les établissements signalent souvent les difficultés éprouvées par les élèves de première pour mener à bien leur TPE. Elles s’expliquent assez largement pas un manque relatif de maturité des élèves à l’entrée en première, un manque  d’organisation dans la réalisation de leur TPE et un manque de culture et de connaissances qui peuvent limiter l’intérêt de certains TPE". Ces difficultés ne sont pas nouvelles.  Les élèves ont naturellement du mal à apprendre à gérer leur temps puisque ailleurs les enseignants l'organisent. Avec le nouvel examen ils sont tout de suite pénalisés.

 

Du coup, le rapport signale l'augmentation de la triche, qui n'a pas grand sens puisque le rendu final ne compte que pour 8 points. "A ces difficultés, s’ajoute pour certains élèves la méconnaissance d’une nouvelle discipline : par exemple, l’économie en première ES pour ceux qui ne l’avait pris comme enseignement de détermination en seconde. C’est pourquoi, dans ce cas là tout particulièrement mais pas uniquement, la « mise en route » est souvent estimée « laborieuse »". Ces difficultés sont directement liées à la réduction des horaires tpe. Le rapport souligne aussi qu'une partie des enseignants ont du mal à encadrer et évaluer les Tpe.

TPE-DSCN0783.JPG

 

Le coordinateur pédagogique recommande finalement d'intégrer davantage la démarche de projet en seconde dans le cadre des enseignements de détermination. Ce qui est avouer la nécessité d'une formation sur deux ans à cette épreuve tout à fait originale.

Le rapport

 

Commenter cet article

Sybil 26/01/2008 21:13

Hum hum. Ai-je besoin de préciser que je viens mettre mon grain de sel ? ^^Bref ! Venant de rendre mon dossier de TPE ( je ne dirais pas quel sujet j'ai du traiter avec les Kamarades, c'était vraiment horrible ), je pense être à même de donner mon avis sur la question, qui est : Faut-il allonger la durée des TPE, et ce, jusqu'à l'étaler sur deux ans ?Ma réponse est catégorique, et sans appel : NON.Bien que le TPE soit une "matière" des plus bénéfiques ( que ce soit au niveau de l'autonomie, au niveau du developpement de l'esprit de groupe, etc ), elle reste neanmoins un calvaire pour les jeunes lycéens ( et surtout lycéennes, petites, blondes, qui n'ont pas appréciées le couplage disciplinaire qui leur était imposé ^^ ).Je m'explique : C'est une surchage de travail. Et bien qu'on ait une quinzaine de séances pour tout faire, il est impossible pour un lycéen de penser aussi bien à sa dissert' d'économie, à celle de français, au DM de maths, au divers DS qui l'attendent ET à son TPE.Ensuite, à quoi cela servirait-il d'étaler un travail sur deux ans ? Les examinateurs seraient beaucoup moins indulgents, et attendront, proportionnellement à la durée du l'exercice, un dossier et une présentation orale exemplaire. Mais comment pourrions nous faire un dossier de 60 pages, alors que la plupart du temps nous bataillons dur pour trouver quelque chose à dire dans notre TPE qui ne soit pas hors-sujet, ou qui soit relativement interessant pour les juges...?Voilà voilà...En gros, je dirais qu'outre son apprentissage de la vie en groupe, le TPE n'est qu'une perte de temps gargantuesque, qu'il faudrait éliminer, plutôt qu'encourager !Bizz-bizzSybil